Textes

J’aimerais toujours vivre sans la mort aux trousses.J’aimerais respirer sans jamais m’arrêter.Que rêve serait le monde sans folle humanitéErrant à sa guise, croyant être la rescousse  D’une terre qui périt. Loin d’eux la main fautive !Ils sont bien entendu innocents de l’enfantJusqu’à l’adulte, qui ne peut faire autrementQu’entamer à souhait sa matrice attentive Dont l’unique […]

Lire la suite

Vois donc, vois donc, ma patience m’abandonne ;Comme peau de chagrin, elle s’en va, elle n’est plus… Muse de mes heurs que je croyais si loin,Bienvenue dans ton antre, ma conscience, à jamais.Te revoici, auteure de mes maux, de mes cris,En ce jour ténébreux où la page en sirèneTente ma main fébrile qui lui offre […]

Lire la suite

Le silence est parfois un vacarme inouïQuand on n’a le repos du simple d’apparence.Ma Muse, écoute donc mes pensées épanchées,Je veux aussi dormir de ce repos du simple. Offre à mes doigts cette encre essentielle à mes maux,Je veux remplir les pages de mes heurs et viderMon esprit qui réclame à grands cris catharsis. Non, […]

Lire la suite

Pourquoi ne dis-tu pasQui tu es ? Quel est ton nom ?Maintenant un an que nous cohabitons,Que tu connais les moindres recoinsDe mes veines, de mon sang. Et pourtant tu t’installesSans te soucier de moi… Je ressens ton passage,Je vois ton ombre peu sage,Mais toujours sans un motTu fais naître mes maux. Es-tu fille d’un […]

Lire la suite

Si je devais sur une page consignerCe que m’inspirent les êtres, les astres,Si je devais en ces mots expliquerCe que je vis, comment dire mon désastre ?..   Jamais des mots n’ont eu un tel fardeau :Dévoiler l’être et ses milles errances,Jamais mes maux n’ont été aussi beauxDévoilés là, criant dans mon silence.   Je […]

Lire la suite
Défiler vers le haut